Sauvages / roman
EAN13 : 9791035201852
ISBN :979-10-352-0185-2
Éditeur :Thierry Magnier
Date Parution :
Nombre de pages :282
Dimensions : 22 x 15 x 2 cm
Poids : 374 g

Sauvages / roman

De

Jonas vient d’avoir 16 ans, ce qui signifie qu’il n’a plus que deux mois à tenir avant de retrouver sa liberté.
Deux mois, soixante jours, mille quatre cent quarante heures. D’ici là, surtout, ne pas craquer. Continuer à être exactement ce qu’ils lui demandent d’être. Un simple numéro, obéissant, productif et discipliné. En un mot, leur faire croire qu’ils sont parvenus à accomplir leur mission : tuer l’Indien dans l’enfant qu’il était en arrivant dans ce lieu de malheur, six années plus tôt.
À travers ce destin, Nathalie Bernard nous parle de ces pensionnats autochtones qui ont existé au Québec jusque dans les années 1990 et qui ont « accueilli » des milliers d’enfants brutalement arrachés à leur culture indienne.
Entre roman historique et thriller, l’auteur nous entraîne dans une course effrénée au cœur des immenses forêts québécoises. Une chasse à l’homme qui ne possède que deux issues : la liberté ou la mort.

Nathalie Bernard (Auteur) a également contribué aux livres...

Le Dernier Sur La Plaine

Le dernier sur la plaine

Nathalie Bernard

Thierry Magnier

En stock, expédié aujourd'hui 14,80 €
Survivre

Survivre

Nathalie Bernard

Thierry Magnier

En stock, expédié aujourd'hui 14,50 €
Image manquante
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 8,60 €
Image manquante

Otage des Baloutches

Antoine Falsaperla

"Vents Sales"

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 17,00 €
Image manquante
Indisponible sur notre site
En savoir plus sur Nathalie Bernard

3 Commentaires 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

Entre roman d'aventure et témoignage historique

5 étoiles

Par .

Entre roman d'aventure et témoignage historique, Sauvages nous transporte dans le passé trop peu connu du Québec. Nathalie Bernard y dénonce les sordides pensionnats qui ont sévi entre 1827 et 1996 et dont le terrible dessein était d'éradiquer toute trace de culture indienne chez des orphelins et enfants amérindiens arrachés à leur famille afin de les fondre dans la société canadienne.
L'écriture fine et rythmée de Nathalie Bernard rend la lutte pour la survie du jeune héros Jonas, seize ans, d'autant plus bouleversante.

Seul, face à son destin

5 étoiles

Par .

Sauvages, Nathalie Bernard, Thierry Magnier
L’histoire de ce jeune garçon, inspirée de véritables témoignages est poignante d’autant plus qu’elle aborde de réels faits historiques.
A travers la voix d’un seul enfant parmi tant d’autres victimes de ces pensionnats autochtones, on découvre cette cruauté envers les enfants, cette sensation de piège, d’emprisonnement, et ce désir absolu de liberté qui se font ressentir tout au long du récit et qui définissent l’atmosphère de l’internat.
Au début du roman, le narrateur se montre mystérieux, solitaire voire farouche vis-à-vis de ses camarades. Ce renfermement dû à la dureté de son éducation se dissout progressivement et laisse place à sa véritable nature, notamment lors de sa course effrénée dans les bois. A partir de là, il se retrouve face à son destin et redécouvre ses racines indiennes laissées de côté depuis si longtemps.
J’ai éprouvé un réel attachement pour le narrateur dont on suit les nombreuses épreuves qu’il doit surmonter, son chemin vers la liberté et ses sentiments, allant de la souffrance à l’espoir. L’auteur a su nous transmettre tout cela à la fois, grâce à des mots simples mais forts.
Je me suis retrouvée plongée dans cette histoire captivante et émouvante, qui ne m’a pas laissée indifférente.

**Clara, 14 ans**

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

Commentaires des libraires partenaires

Conseillé par la Librairie Sorcière Tiers-Temps à Aubenas

5 étoiles

Par . (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)

Durant les années 1950, dans le fin fond du Canada, il existe un pensionnat cerné par la forêt nordique glaciale. Dans ce pensionnat vivent des enfants de populations indiennes qui ont été enlevés de force à leurs parents par la police canadienne. Le but de ce pensionnat dirigé par l’État et l'Église est de « civiliser » les enfants qui s'y trouvent (interdiction de parler leur langue d'origine, corvées, travaux forcés...) sous la surveillance de plusieurs bonnes sœurs et d'un prêtre tyrannique. Jonas a bientôt 16 ans, ce qui veut dire qu'il deviendra libre dans très peu de temps. Mais c'est sans compter les événements terribles qui vont se passer au pensionnat. Jonas retrouvera-t-il sa liberté et sa culture sans à avoir à se confronter à d’affligeantes situations ?

Ce livre est très entraînant car il y a un suspense insoutenable, les personnages sont attachants et le cadre où de déroule l'histoire est magnifique. J'ai beaucoup aimé l'intrigue et l'histoire en général. Il peut plaire au lecteur à partir de 14 ans; il est agréable à lire car la mise en page est aérée et la narration est très rythmée. Je n'avais pas entendu parler de ce drame auparavant et la lecture de ce livre m'a fait réfléchir.

Conseillé par Léo, en stage d'observation 3e à la Librairie Sorcière Tiers-Temps à Aubenas