EAN13
9782379242229
ISBN
978-2-37924-222-9
Éditeur
Presses Universitaires de Vincennes
Date de publication
Collection
ESTHETIQUES HOR
Nombre de pages
144
Dimensions
16 x 22,3 x 1,3 cm
Poids
350 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Ecrire la ville au cinéma

Presses Universitaires de Vincennes

Esthetiques Hor

Offres

Autre version disponible

Léos Carax, Michael Mann, Marguerite Duras, Jane Campion. Comment les cinéastes écrivent la ville ?
Cet ouvrage propose de repenser les représentations de la ville au cinéma via le prisme des écritures au sens large (rapport du texte littéraire, du monologue, avec la ville, ses lieux, traces, à la déambulation urbaine.). Il a pour objectif d’ouvrir et d’approfondir le rapport ville/écriture au regard de l’Histoire du cinéma comme du cinéma contemporain mondial.
Art du mouvement, le cinéma trouve dans la ville un territoire privilégié, propice à toutes les explorations. Des avant-gardes à la Nouvelle Vague, en passant par le néoréalisme et le cinéma expérimental : la ville ne cesse d’être un lieu de métamorphoses et d’expérimentations formelles.
Quelles figures, quelles formes la ville suscite et réinvente-t-elle ? Quelles écritures la ville provoque, convoque, imagine ou rêve ? Comment les cinéastes écrivent la ville et sont-ils écrits par elle en retour ?
Plusieurs approches et différentes écritures sont convoquées dans cet ouvrage, venant d’artistes, de réalisateurs, d’universitaires afin d’étudier les œuvres de cinéastes du monde entier : Agnès Varda, Michael Mann, Hugo Santiago, Guy Gilles, Jane Campion, Kira Mouratova, Leos Carax, Oussama Mohamed…. Deux entretiens inédits viennent enrichir l’ouvrage et l’ouvrir aux expériences cinématographiques contemporaines des cinéastes Vivianne Perelmuter et Sylvain George.
Nicolas Droin est Maître de conférences en études cinématographiques à l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis. Ses recherches portent sur les espaces-temps, lieux et paysages au cinéma, ainsi que sur les formes cinématographiques modernes et contemporaines. Il est également réalisateur de films, de l’essai à la fiction en passant par le documentaire.
 
Mélanie Forret est Maître de conférences en études cinématographiques à l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis.  Elle est l'auteure d'une thèse consacrée à l’œuvre de Guy Gilles, cinéaste autour duquel elle a co-réalisé deux documentaires avec Prosper Hillairet. Ses recherches et ses films portent également sur les rapports entre impressionnisme, danse et cinéma
S'identifier pour envoyer des commentaires.