Opera Volant (L')

Opera volant (l')

Hie/Norac
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 22,90 €
mardi 17 novembre 2015 5 étoiles

Oisel sort de son œuf complétement émerveillé par ce monde qui l’entoure. Et il le sait, quand il sera grand, il sera artiste ! Mais il faut bien gagner sa graine en attendant la célébrité. Maçon de nid, cueilleur de fruits ou gardien d’oisillons… Rien ne lui convient !

Une cigogne lui confie alors un travail délicat, emmener Léna, une petite fille, à la ville. Sur la route difficile, Oisel et Léna font la connaissance d’une troupe d’artistes. Dès lors le chemin se fait en chantant et en dansant!

Mais la ville s’avère très peu accueillante pour les troubadours… L’oiseau et ses compagnons contraints d’abandonner l’enfant partent sur les routes avec leur Opéra Volant, mais Oisel pense sans cesse à Léna…

Un très beau texte de Carl Norac, poétique et sensible sur la vie d’artiste avec des personnages haut en plumes colorées!

De belles illustrations de Vanessa Hié qui maîtrise parfaitement sa technique de peinture et de collage. Le mélange des couleurs et des motifs donnent vie à cette troupe d’oiseaux artistes, dans un esprit victorien.

Charlotte, librairie L'Oiseau Lire à 'Evreux


Prières

Prières

Jean
Indisponible sur notre site Indisponible sur notre site
mardi 17 novembre 2015 5 étoiles

Quatre personnages tous plus différents les uns que les autres, et qui ne se connaissent pas.

Quatre voix qui ne se rejoignent que dans la prière.

Amine, neuf ans, victime de la guerre du Liban enrôle la Vierge pour qu'elle guide ses tirs. Jack le jeune écossais se dispute ou plaisante avec saint Pierre en fonction des résultats de la pêche du jour ou de ses aléas amoureux. Prosper, qui a perdu toute sa famille dans les massacres perpétrés en Haïti, mène une quête contre la mort et l'oubli avec l'aide de Dieu, quand Dolores tente de faire face au deuil et à la maladie sous la protection de Notre Père.

Tous ont un rapport à la religion qui leur est propre, mais ils se posent tous la même question: comment Dieu peut-Il laisser faire cela?

Un roman fort et poignant où la souffrance à laquelle sont confrontés les personnages se voit apprivoisée et sublimée dans la prière, dans une parole sincère et libérée.

Librairie Le Bateau Livre à Lille


Orteils N Ont Pas De Nom (Les)

Orteils n ont pas de nom (les)

Maudet Matthieu / Le
En stock, expédié aujourd'hui En stock, expédié aujourd'hui 5,00 €
mardi 17 novembre 2015 5 étoiles

Dans cet album tout-carton Jean Leroy et Matthieu Maudet font remarquer avec justesse que, contrairement aux doigts, les orteils n’ont pas de nom. Ces pauvres doigts de pied en étant malheureux, chaque orteil va s’employer à en trouver pour chacun. Les cinq premières lettres de l’alphabet? Non, trop alphabétique. Les cinq premiers chiffres? Trop mathématique. Cinq notes de musique, des couleurs, des fruits? Rien ne convient parfaitement. Heureusement le compromis existe, et chaque orteil va dorénavant s’appeler selon sa proposition. Ce qui donnera par exemple: «A-2-Mi-Bleu-Fraise»…

L’illustration simple et efficace sert à merveille l’histoire qui fera rire les petits. Cet album peut aussi être employé sous forme d’imagier pour découvrir les notes de musique avec leur portée, les couleurs, etc. Les deux auteurs nous ont aussi ravis avec d’autres albums comme "Le Tout petit fermier", un album d’accumulation, ou, plus récemment, "Papy", un album plein d’humour… et toujours à l’école des loisirs!

Librairie Dans ma Librairie à Agen


Le garçon qui nageait avec les piranhas

Le garçon qui nageait avec les piranhas

De David Almond
Illustrations de Oliver Jeffers
Traduit par Diane Ménard
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 13,90 €
lundi 16 novembre 2015 5 étoiles

Stanley Potts vit avec son oncle et sa tante dans la petite ville de Fish Quay Lane rongée par le chômage depuis la fermeture du chantier naval. Il mène une vie tout à fait ordinaire jusqu’au jour où son oncle Ernie a l’idée complètement farfelue de transformer sa maison en une véritable conserverie de poissons. Des machines vrombissantes envahissent toutes les pièces et même la chambre de Stan, qui doit maintenant dormir dans un placard. Les journées sont rythmées par un travail épuisant et des poissons qui finiront dans des boîtes de conserve estampillées « Pilchards Potts ». Lever à 6 heures du matin pour toute la famille et que ça saute !

Le jour de son anniversaire, Stan peut enfin prendre une pause grâce à sa tante qui réussit à faire obstacle à la folie de l’oncle Ernie. Il déambule dans les rues de sa ville et se retrouve au cœur de la fête foraine, nez à nez avec un stand de pêche aux canards. Stan est révolté, les lots à gagner sont de minuscules poissons rouges qui se meurent lentement dans des sacs en plastique trop serrés. Il décide alors de les sauver en jouant les quelques pièces que son oncle lui a donné. Les treize petits poissons feront la route du retour avec lui, Stan ravi d’avoir trouvé de nouveaux compagnons.

Mais l’oncle Ernie va réaliser l’impensable. En pleine nuit il se glisse dans le placard de son neveu et lui vole ses poissons… pour en faire des «Prodigieux Poissons Rouges Potts». Le lendemain, Stan quitte la maison et ses pas le ramènent vers le stand de pêche aux canards, où le propriétaire, un certain Dostoïevski, lui avait proposé la veille de travailler pour lui. Stan s’enfuit alors avec ce monsieur et sa fille à bord de leur caravane. Et ce n’est que le début des aventures du petit Stan, qui deviendra le grand, l’extraordinaire, le magnifique Stanley Potts suite à sa rencontre avec le célèbre Pancho Pirelli.

Ce roman est une belle découverte, il se démarque des autres nouveautés par l’originalité du scénario et un univers très singulier, plein de finesse et de poésie où se glisse le mystérieux par petites touches délicates.

Librairie M'Lire à Laval


Dans la maison de ma grand-mère

Dans la maison de ma grand-mère

De Alice MELVIN
En stock, expédié aujourd'hui En stock, expédié aujourd'hui 16,90 €
lundi 16 novembre 2015 5 étoiles

Après son incroyable Les boutiques d’Angélique, Alice Melvin revient ici avec un album tout en douceur et en poésie.

Un beau jour, après l’école, une petite fille se rend chez sa grand-mère: elle arpente les pièces de la maison l’une après l’autre, cherchant sa mamy et évoluant dans cet univers si particulier où chaque bibelot est à sa place et où le temps semble s’être arrêté.

Après avoir déplié des pages et contemplé des illustrations magnifiques aux détails foisonnants et à la précision époustouflante, le lecteur sera rassuré de retrouver la grand-mère dans son jardin, où elle attend sa petite fille avec une surprise.

Un petit moment de grâce lors de la lecture de cette histoire qui n’est autre qu’un hommage à la grand-mère de l’auteur, mais qui nous rend nous aussi en tant qu’adultes, nostalgiques de cette époque où nous n’étions nous-mêmes rien d’autres que des petits-enfants! Superbe!

Librairie Le Rat Conteur à Bruxelles